Résultats de la quatrième journée de championnat

Dimanche 16 décembre, quatrième journée de Championnat de ligue 1 d’Occitanie.

Dès mardi 11 décembre, un coup dur : Pierre Lalondrelle m’envoie un SMS pour m’informer qu’il est alité avec une forte fièvre et qu’il faudra faire sans lui !

Je vais donc faire appel à Luc Cazeneuve pour savoir s’il est disponible pour le match de dimanche. Luc répond présent , ce qui me soulage : nous serons 5 joueurs sur la feuille de match !

Deux jours plus tard, j’apprends par Sonia, son épouse  que Serge Bailloux sera dans le Gers le weekend des 14, 15 et 16 décembre . J’en discute avec les autres joueurs du club (j’étais prêt à me retirer de l’équipe pour permettre à Serge de rentrer à la place de Pierre, sans changer les 3e , 4e et 5e échiquiers pour revenir à 5 joueurs , car si 4  joueurs ce n’était pas assez, 6 joueurs c’était un de trop !) Et c’est Jacques Bast qui propose de se retirer du groupe pour permettre à Serge d’entrer et à Luc de rester !

Grâce à l’abnégation de Jacques, nous avons pu lancer dans le grand bain de la compétition deux joueurs qui n’avaient pas eu l’opportunité de jouer depuis le début de la saison  (selon le principe : “on ne change pas une équipe qui gagne”, on se contentait d’aligner les mêmes joueurs. Il a fallu des circonstances exceptionnelles (l’absence de Pierre, la présence de Serge) pour envisager de faire jouer de nouveaux joueurs.

Voici donc par ordre des échiquiers la composition inhabituelle :

1er échiquier : Serge Bailloux (remplaçant Pierre Lalondrelle malade)

2e échiquier : l’inamovible François Merlet (à sa place habituelle)

3e échiquier : comme d’habitude, Patrick Moulié

4e échiquier : notre “Monsieur 100%”, Fabrice Couget (3/3 lors des trois premiers matches)

5e échiquier : le” petit nouveau”, Luc Cazeneuve, pour son baptême du feu !

Avec diverses fortunes, nous avons fini par l’emporter (Monsieur 100% marquant son 4e match d’affilée )

Mais la” malédiction”qui frappe notre 1er échiquier continue : Serge Bailloux, dans une position ou rien ne pouvait laisser augurer une victoire de son adversaire Nicolas Lasportes, entendit la sonnerie de son téléphone, ce qui signifie la perte de sa partie.

Heureusement, au 2e échiquier , François Merlet gagnait contre Michèle Pokée, et au 3e échiquier Patrick Moulié l’emportait sur Claude Canellas pendant que Fabrice Couget s’imposait face au capitaine auscitain  Patrick Dussaud.

Le “coup du sort” qui fit perdre notre premier échiquier (qui a été éloigné pendant 20 ans des matches d’échecs et ignorant les nouvelles règles, dont la perte par sonnerie fait partie, avait négligé d’éteindre son téléphone) ne porta donc pas préjudice à l’équipe, pas plus que la défaite de Luc au 5e échiquier.

Le ” goal average” (différence entre le nombre de victoires et le nombre de défaites ) est minimal (3 – 2 = 1)

Mais ce n’est pas le plus important : l’essentiel était le gain du match  qui nous permet de continuer de talonner l’équipe de Condom 2 (quatre matches , quatre victoires) un peu aidée par un coup de pouce du destin puisqu’elle gagne par forfait face à Tarbes 2 (dont les jeunes ont choisi de jouer les championnats individuels qualificatifs pour le championnat de ligue 1 d’Occitanie ).

Encore 3 matches à disputer d’ici la fin de la saison : et le premier d’entre eux , à Tarbes, sera l’un des plus dangereux  car les jeunes Tarbais, contraints par le hasard du calendrier de faire un choix cruel et de déclarer forfait face au leader du groupe, auront à coeur de prouver face à Marciac qu’ils ne méritaient pas le 3 à 0 qu’ils ont subi hier, contre leur gré.

Ensuite l’équipe de Condom 3 (probablement renforcée, comme hier , face à Luchon, avec la présence au 1er échiquier de l’omniprésent Hervé Pagnoncelli, qui avait déjà gagné, avec Condom 2,  face à son adversaire d’hier ; sauf qu’hier, il n’avait pas les blancs et n’a obtenu que la nulle; et son équipe du jour s’est inclinée 1 à 2 face  à Luchon )

Et enfin, “last but not least” Condom 2, le leader,  qui jouera pour la 5e fois en 7 rencontres  à domicile et saura nous “accueillir” pour assurer la montée en division supérieure.

Mais passons une bonne fin d’année 2018, tous ces combats sont au programme de l’année 2019.

Et lors du dernier vendredi avant Noël, le 21/12, comme en fin de chaque période scolaire, nous ferons notre soirée (ouverte à tous les parents qui le désirent et aux enfants de l’école primaire de Marciac qui suivent les séances d’initiation aux échecs) “miam miam,  glou glou et jeu d’échecs” pour laquelle  tous et toutes sont invités à apporter du salé et du sucré pour partager à partir de 18h  autour d’un échiquier, avec une pause repas vers 20h et reprise des parties après 20h30 …

Après Noël, le tournoi de Mont de Marsan, organisé par notre ami Bernard Dubertand, nous occupera du 26 au 30 décembre . C’est pourquoi le club sera fermé et ne rouvrira pas avant le vendredi 4  janvier.

Joyeux Noël  à tous nos fidèles lecteurs et …à l’année prochaine !